jeudi 15 novembre 2012

J'ai ta poésie dans ma peau

Il y a encore sur ma lèvre cette tache de sang, cette trace d’amour, ce premier baiser, son empreinte, celle qui m’a fait pleurer et lui dire « C’est toi mon fils ». C’est lui que j’ai vu arriver à l’envers, tout noir, c’est pour l’embrasser, lui, encore plein de mes entrailles, que j’ai dû me tordre le cou. C’est lui qu’on a eu tant de mal à faire sortir de mon ventre. Te souviens-tu du poids de la sage-femme, de l’autre côté du champ ? C’est lui que j’ai eu tant de mal à faire naître. Bien sûr que c’est lui.... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 21:43 - Commentaires [18] - Permalien [#]

dimanche 11 novembre 2012

Sur sa tête, ma Nuit Étoilée

Ange 3 novembre 2012 22h12 4310 grammes 53 centimètres AllerretourTerreLuned'amour <3    
Posté par Jean Francis à 00:07 - Commentaires [16] - Permalien [#]
samedi 3 novembre 2012

Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche

« Votre corps travaille bien Madame, mais maintenant, il faut le laisser sortir, votre fils » Ah ? Bon. Non, parce qu'il est bien, là, à l'intérieur de moi. Enfin, moi je suis bien. Lui, plus trop je crois. Et ça me fait pleurer. Même pas encore mère et déjà nulle.  Alors aujourd'hui, j'ai eu le sentiment d'être complètement sonnée, des étoiles autour de la tête comme dans les dessins animés. Dormir, toujours. Et puis au réveil, ça m'a semblé moins terrible. J'ai réfléchi, un peu. Je crois que j'ai mis le... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 00:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 30 octobre 2012

Entends-moi bien : tu es ma vie

Le délice, c’est l’attente. Le non-savoir, quelques peut-être, cet « et si ? ». Je guette le « splotch » de la poche des eaux, je traque la moindre gêne dans le bas de mon ventre. Et j’envoie chier tous les pronostics et les mythes à la con. Je me suis demandée ce qu’il pouvait bien attendre. Alors, dans le bain, on était en tête-à-ventre, je lui ai dit comme ça, que j’étais prête à le rencontrer, que c’est lui que j’aime et pas un bébé sorti droit de mon imagination ou de celle du D.A. de Parents Mag. Que... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 03:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 22 octobre 2012

Toute la vie, c'est du cinéma dans la tête

Pardon ô ma douleur, mais je crois que je vais te laisser là sur le bas-côté de ma vie. Pas tout de suite-maintenant non, mais bientôt. Je n’ai plus assez de place dans mon cœur pour tout contenir. Trop de bonheur m’arrive, bientôt Lui occupera tout, tout l’espace, et il n’est pas question qu’il se cantonne dans un coin, alors tu vois je dois lâcher du lest. Je vais me faire aider bien sûr. Par des amis bienveillants, par ma famille aimante, par un amour fidèle, par, peut-être quelqu’un que je ne connais pas encore mais qui saura... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 04:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 18 octobre 2012

Une jolie pervenche un jour en mourut

  Il est des images parfois, que je voudrais oublier. Appuyer sur la touche DEL et que ces scènes aillent hanter d’autres têtes. Un sabot bleu, la lourde porte poussée violemment, une bagarre et moi au milieu. La fugue à Saint-Cyr-les-Lecques, celle des Chartreux, ma mère cette « connasse » dans la bouche de mon père, les sanglots étouffés dans l’oreiller. La course, quelques graviers mal placés et ffffff la chute, les genoux ensanglantés. « C’est toi qui a écrit ça ? » Non, la trahison. L’affiche... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 00:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 12 octobre 2012

Et te dire comme j'aime tes yeux tes lèvres ton cou

Mes larmes devant Baby-boom, mes larmes devant un texto insignifiant, mes larmes en pensant à lui, mes larmes quand je ne sais pas quoi faire avec ma mère. Mes larmes, mes larmes, mes larmes. Et son cou qui les recueille. Etre raisonnable et se coucher à minuit. Regarder sur l’iPad l’Amour est dans le pré, version belge, répéter sans arrêt « Qu’est-ce qu’il a dit ? » parce que l’accent, bon, puis Toute une histoire, « Je ne suis pas un Apollon mais je plais aux filles ». Se moquer et rire aux larmes,... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 23:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 4 octobre 2012

Sous l'herbe, dans le ciel et puis dans l'écriture

Poum, la nouvelle qui tombe. Le rire nerveux sur la table d’examen. Poum, le cœur qui flanche et le popotin qui balance, un peu boiteux, pour rejoindre S. dans la salle d’attente. Poum, les larmes au coin des yeux et le pouls qui s’accélère. Un voile de panique dans ses prunelles. Tu es prêt. Tu es là. As-tu des cheveux ? Comme il sera difficile de me séparer de mon gros ventre. Je m’amuse des regards qui glissent sur mon nombril. Au sourire des femmes qui s’attardent, je devine qu’elles aussi. Elles aussi. Elles aussi.... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 00:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2012

My baby just cares for me

Assise en tailleur dans la petite baignoire, mon ventre prend toute la place entre mes genoux. Je me penche – difficilement – en avant, je mouille mes avant-bras, mes épaules, mon visage. Puis je m’allonge sur le dos. Je me cambre, pour que l’eau passe par-dessus mes épaules, jusqu’à mon ventre. Mais elle recouvre tout juste mes seins et retombe de chaque côté de mes flancs. Il est trop gros maintenant. Il prend toute la place. Dans la baignoire, dans mon corps, dans mon cœur. Je sens l’eau bouillante brûler mes pieds, j’entends... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 00:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 5 septembre 2012

La déferlante

Commencer tous mes billets par « Il y a eu ». N’ajouter que peu de verbes, en conjuguer encore moins, des phrases tronquées. Offrir mes souvenirs, les laisser vivre et m’en débarrasser, soulagée, sans les enrober de mots. Laisser tomber Harry Potter, ce simplet à lunettes, et relire tout Sagan, pleurer et frémir avec elle de ses passions. L’Antigone d’Anouilh, mes 15 ans, la couverture orange, le livre qui dit non et les citations que je connais presque par cœur « La vie n'est pas ce que tu crois. C'est une eau que... [Lire la suite]
Posté par Jean Francis à 23:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]